iOS vs Android

Android

Les avantages

Le clavier

Le clavier Android n’est pas forcément un point fort du système. Au cours des années, des claviers alternatifs ont fleuri à l’instar des claviers Switfkey et Swipe, car le clavier de base d’Android est vraiment basique. De plus, la précision de la frappe sur le clavier Android est pour une raison que j’ignore moins précise que sur iOS. Ce manque de précision est sûrement ce qui a forcé les éditeurs à proposer des claviers alternatifs. La possibilité de changer le clavier par défaut sur Android est un avantage indéniable par rapport à iOS. De fait le clavier que je préfère est de loin Swiftkey, ce clavier prédit efficacement la frappe. Il permet même d’enregistrer les conversations et est capable de prédire une discussion que vous avez déjà eue (je pense aux réponses que vous faites lors des ventes sur le fameux site leboncoin.fr, il m’arrive de répondre la même chose à chaque nouveau mail).

Le clavier d’Android n’est donc clairement pas un avantage du système, mais le fait d’avoir le choix d’installer un clavier tiers fait que ça en devient un.

Le voyant de notification

Quand je suis repassé sur iOS, la chose qui m’a le plus manquée c’est ce fameux voyant de notification. Je trouve qu’il est indispensable et surtout, qu’il permet de ne pas avoir à allumer son téléphone pour rien, la Led clignote pour vous signaler que vous avez une notification. Sur iOS on devient vite accro au bouton accueil pour allumer le téléphone et voir s’il n’y a pas une notification.

Les boutons tactiles

Ces boutons sont un avantage, mais aussi un inconvénient ça dépend du contexte. Par exemple en utilisation rapide, dans un contexte où on n’est pas à notre aise pour manipuler le téléphone, on a vite tendance à toucher le mauvais bouton et de revenir en arrière sur la page alors qu’on voulait juste revenir sur l’accueil. En revanche, en utilisation posée, ces boutons sont bien pratiques et permettent de changer d’applications très rapidement à l’aide du bouton dédié. Le bouton retour est aussi le plus pratique pour moi, il permet notamment sans trop bouger ses doigts de revenir sur l’écran précédent.

Cyanogenmod

Ce que je n’aime pas chez Google c’est qu’ils prennent leurs utilisateurs pour des bêta testeurs afin qu’ils les aident à améliorer leur logiciel au fil des retours. Avec Android, Google fournit le strict minimum en dehors de leurs logiciels (gmail, map, drive…), par exemple Android ne permet pas de base de mettre son téléphone en mode silencieux entre deux horaires (équivalent au mode ne pas déranger d’iOS). Pour avoir ces petites fonctions qui font la différence, il faut se pencher du côté de Cyanogenmod. Problème : ce système est difficile à installer sur certains téléphones, et il faut mettre les mains dans le cambouis ce qui n’est pas acceptable pour monsieur tout le monde.

D’après moi, Google perdra la guerre des os sur téléphone tant qu’il n’interdira pas les constructeurs d’installer leur sur couches. Ils devraient proposer un système Android de base et laisser la possibilité aux gens d’installer des launcher et autres applications du constructeur après coup. Cela permettrait aux gens qui changent de téléphones de retrouver rapidement leur univers plutôt que d’être obligés de s’adapter à la nouvelle logique du constructeur.  

Le partage inter applications

Sur Android ce qui m’a vraiment changé la vie c’est la possibilité de partager du contenu d’une application à une autre sans qu’il faille attendre que le développeur mette à jour la version. Chaque application que vous installez s’enregistre au sein du système afin de déclarer quel type de document elle est capable de gérer, ensuite lorsque qu’une autre installation demande à envoyer un document, toutes les applications capables de gère ce type de document sont proposées à l’utilisateur.

Le prix d’entrée au monde Android

À la manière de Windows, Android peut s’installer sur n’importe quel type de matériel, ceci facilite la démocratisation du système. Je trouve dommage que Apple ne fournisse pas un téléphone d’entrée de gamme et moins cher que le 5c afin de démocratiser un peu plus iOS.

Le store

La possibilité d’installer à distance une application depuis le store est une fonctionnalité sympathique. Quand on s’est habitué à parcourir le store depuis l’ordinateur du boulot on prend vite l’habitude d’installer à distance l’application sur sa tablette pour être prête à être testée dès qu’on rentre à la maison. Il y a aussi la possibilité d’être remboursé dans les 15min après l’achat d’une application, le bouton « acheter » se transforme en « rembourser », on ne peut pas faire plus simple (c’est rare pour Google).

Les inconvénients

Interface et ergonomie

Android stock, on aime ou on n’aime pas, personnellement je trouve l’interface moche, trop sombre, les icônes de mauvais gout. De même il manque une certaine cohérence d’un point de vue de l’ergonomie, le bouton retour par exemple n’a pas toujours le même effet suivant l’application où il est utilisé.

Fluidité

La fluidité n’est pas le fort du système Android même si des améliorations incontestables ont été apportées depuis la version 4. Mais elles sont souvent accompagnées de ralentissement plutôt désagréable pour peu que la surcouche des constructeurs ne soit pas optimisée.

Surcouche

Pour moi c’est le point noir d’Android, à chaque fois sur mes téléphones Sony Z et LG G2 il a fallu que j’installe une version clean d’Android, je ne supporte pas la surcouche des constructeurs. Mais pourquoi ne pas fournir une surcouche à télécharger depuis le store plutôt que de l’imposer et d’empêcher l’utilisateur d’installer une version propre du système…

iOS

Avantages

Fluidité

Le système est vraiment bien optimisé sur chaque téléphone (sauf pour la première version d’iOS sur iPhone 4 pour lequel il a fallu attendre une mise à jour pour qu’il soit à nouveau réactif). Je ne suis pas un adepte des animations (je les désactive sur Android d’ailleurs), mais sur iPhone elles sont plus rapides et elles rajoutent de la cohérence pendant les transitions entre applications.

Qualité des applications

La qualité et le design des applications sont les points forts des applications iOS. Comme sur Mac tout est cohérent, les boutons sont toujours au même endroit. Même une application mal développée reste réactive sur iOS alors qu’elle va être très lente, voire planter sur Android.

Moins de bug

Dans l’ensemble iOS ne bug pas, il est rare que le système doive être redémarré pour régler un problème.

L’appareil photo

L’appareil photo est incontestablement bien géré sous iOS par rapport à Android. Le logiciel de prise de vue est vraiment mieux pensé que celui par défaut d’un téléphone Android. Et puis la vitesse de déclenchement d’une photo est vraiment fulgurante sur iPhone 5e contrairement au LG g2. Il m’est arrivé la mauvaise expérience de prendre une photo d’un objet en mouvement et de ne pas le voir sur la photo lorsque lors du déclenchement il y était (la rage).

Inconvénients

Revenir tout le temps à l’écran d’accueil.

Il est fatigant de devoir toujours revenir à l’écran d’accueil pour basculer sur une autre application. Dommage aussi qu’il n’y ait pas de raccourcis vers les options systèmes comme le partage de connexion pour une activation plus rapide.

Écran de seulement 4 pouces.

L’écran des iPhone est un poil petit même s’il rend facile la possibilité de tout faire un une main. Un écran légèrement plus large pourrait être vraiment appréciable.

Envoi d’informations vers d’autres applications.

Le partage d’informations entre deux applications est vraiment lent. Je ne comprends pas qu’il faille attendre qu’une application intègre la possibilité de partage vers une autre. Si le développeur n’a pas envie de partager un document depuis son application, l’utilisateur est bloqué ou alors il faut passer par des services comme ifttt ou par mail… Apple bouge toi là-dessus, tu avais tout le temps nécessaire pour rester le leader avec cet os.

Les limitations maintenant devenues trop lourdes de l’os. Exemple impossible d’envoyer plusieurs fichiers joints depuis un mail un comble pour une tablette qui se veut être utilisée par des professionnels.