Passage d’un A7r à un Leica Q

Passage d’un A7r à un Leica Q

Cela fait maintenant 6 ans que je suis en possession d’un Sony A7r avec lequel j’ai pris énormément de plaisir et réalisé de très belles photos, pourtant je migre vers un Leica Q à présent. Vous pouvez retrouver le test que j’avais fait de mon A7r il y a quelque temps maintenant ici.

À l’époque je possédais un Sony A77, et je voulais certes un full frame mais surtout un appareil photo que je puisse embarquer avec moi quasiment partout. Le Sony A7r était pour moi idéal, car compact et léger, il suffisait de lui visser un objectif compact et le tour était joué. Avec l’arrivée de mes enfants et surtout à un âge où ils courent partout et ne se laissent pas photographier, le Sony A7r montrait clairement ces limites. En effet, il n’a jamais été un foudre de guerre concernant l’auto focus, et dieu seul sait s’il est indispensable quand on souhaite prendre nos petits monstres en photos.

La lenteur de l’auto focus était handicapante et je me suis mis à la recherche d’un nouveau boitier. La logique, au vu du parc d’optiques en ma possession, aurait été de prendre une évolution du A7r soit la version II soit la version III, pourtant je me suis dirigé vers un Leica Q et je ne le regrette absolument pas ! D’abord pour comprendre cette décision, il faut savoir que j’aime voyager léger et je n’aime pas changer d’optique. En général, le Zeiss Loxia 50mm f2 est tout le temps vissé sur mon A7r. Pour les photos d’évènements et en intérieur, j’emmène le Mitakon Speedmaster qui ouvre à 0.95 dont je suis fan mais qui est extrêmement lourd !

Vous vous demandez surement pourquoi je vous parle de la faiblesse de l’auto focus du A7r alors que mes deux optiques préférés sont manuelles ? Je suis un fan de la mise au point manuelle, j’ai vraiment l’impression d’être concentré quand je fais de la photo en manuel. Pourtant il y a des fois où il me faut l’autofocus, vous avez déjà essayé de photographier un enfant sur un trampoline ? Donc vous savez de quoi je parle. J’avoue qu’un Loxia avec mise au point automatique débrayable serait parfait si et seulement si l’autofocus du A7r suivait.

Seulement shooter en 50mm en voyage c’est vite limitant, une focale en 24mm ou 28mm permet de prendre la majorité des architectures. Je possède le petit Sony 28mm f2 qui est vraiment excellent au vu du prix et de sa taille mini ! Je vous le recommande fortement. En revanche adieu le plaisir de la mise au point manuelle avec un tel objectif. Mais j’avoue que cette focale (28mm) me plait énormément, plus qu’un 35mm, d’ailleurs j’ai revendu mon Loxia 35mm, car je n’ai pas réussi à m’y faire.

Finalement, depuis quelques années j’ai réussi à trouver ma focale de référence, celle qui passe partout, pour moi c’est le 28mm. J’ai longtemps hésité avec le 35mm, surement influencé par la presse spécialisée, mais je n’y arrive pas et l’expérience du Loxia 35mm me l’a démontré. C’est à ce moment-là que j’ai commencé à regarder ce qu’il se faisait du côté des appareils photo 📸 full frame « tout en un ». J’ai longtemps lorgné du côté du Sony RX1R, cet appareil photo est un monstre de technologie, mais il lui manquait peut-être une âme ? Ou du moins un autre objectif, car il n’existe qu’avec un 35mm vissé dessus. Et puis… dans la même gamme, il y avait ce Leica Q 💕, lui avait tout pour plaire sauf son prix 🏷 démesuré pour un amateur comme moi. Et pourtant, à force de patience, j’ai réussi à tomber sur une bonne occasion, un Leica Q en parfait état avec batterie supplémentaire, la housse en cuir qui va bien, pas une seule égratignure ! Banco !

Pour le même prix que mon Sony A7r + Zeiss 35mm f2.8 je me suis offert ce Leica Q. C’est un très bel objet, bourré de défauts mais prendre des photos avec lui change tout à la notion de plaisir photographique. Et que dire du rendu des photos, et ce sans retouche ! C’est un monde à part, je le savais maintenant j’en suis convaincu. Sony fabrique des monstres de technologies, Leica des bijoux photographiques. Sony rattrapera toutes vos erreurs, Leica vous donnera envie de faire progresser le photographe en vous.

Pour l’instant je suis bluffé par le rendu des couleurs, du contraste des photos, en RAW je précise, c’est vraiment choquant entre des photos prises avec le Sony et celles prises avec le Leica Q. J’avais tendance à retoucher légèrement les photos prises avec le Sony, là où avec le Leica Q je n’y touche pas…