Suivre son activité sportive sans montre avec le Polar OH1

Suivre son activité sportive sans montre avec le Polar OH1

Pour suivre votre activité sportive vous pouvez utiliser soit un simple tracker avec gyroscope, soit une montre avec un capteur cardiaque au poignet ou à la poitrine. Maintenant, sachez que vous pouvez utiliser un bracelet avec capteur cardiaque et même suivre votre activité à la nage avec ce même capteur au niveau de la tempe.

Je fais du CrossFit et j’utilise très régulièrement des Kettlebell pour ça. Avec mon ancienne Apple Watch, il m’était quasi impossible d’en faire, car il me fallait tourner la montre et ce n’était pas agréable à chaque fois que la Kettlebell me heurtait la montre. J’ai essayé les ceintures cardiaque que l’on met à la poitrine, mais la sensation ne me convient pas, car j’ai l’impression de mal respirer avec.

Ergonomie

Le bracelet OH1 de Polar me permet de faire n’importe quelle activité puisqu’il suffit de mettre le bracelet sur l’avant-bras ou plus haut au niveau du bras pour suivre l’activité cardiaque. Quand je le positionne sur l’avant-bras la Kettlebell ne vient pas le toucher ce qui est parfait.

Pour ceux et celles qui ont connu les capteurs cardiaques à la poitrine, vous comprendrez ce que j’appelle « gêne ». Ce brassard est exceptionnel niveau confort.

Je n’ai eu aucun raté lors de mes séances, le rythme cardiaque est trouvé rapidement et il me semble mieux perçu qu’avec ma montre. La synchronisation avec l’application Polar et instantanée et elle me permet de voir le seuil dans lequel je travaille en temps réel.

En revanche, j’ai remarqué qu’après plusieurs semaines d’utilisation, le capteur tient légèrement moins bien sur le bracelet. Il faudra voir à la longue s’il tient toujours.

Fonctionnalités

Le petit capteur de la taille d’un capteur de montre se clipse au bracelet et vient se clipser à un petit adaptateur USB pour la recharge. Il ne faut pas perdre ce dernier sans quoi il vous faudra en acheter un autre, car le port est propriété. C’est selon moi le seul point faible de l’objet j’aurais préféré un port directement sur le capteur pour la recharge, mais il est tellement petit que ça semble techniquement impossible.

De part et d’autre du capteur vous allez trouver une LED et un bouton. Ce dernier vous permet :

  • d’allumer le capteur avec une pression.
  • de démarrer l’enregistrement d’une activité avec deux pressions
  • de l’éteindre en maintenant appuyé

Le capteur est compatible Bluetooth et Ant+ ce qui me permet de l’appairer soit au téléphone, soit à ma montre Polar Vantage M soit à mon Garmin Edge 1000 pour le vélo. Cette double compatibilité en fait un capteur hors du commun qui permet d’être utilisé avec quasi tout ce qui existe sur le marché des tracker d’activité.

Ce que j’apprécie beaucoup est la possibilité d’enregistrer une activité de manière autonome. Vous appuyez deux fois sur le bouton du capteur et il enregistre la session de sport. Cette dernière se synchronisera avec votre téléphone une fois à portée. C’est pratique et évite d’avoir à se trimballer le téléphone avec. Par exemple si je décide de faire une séance de CrossFit il me suffit d’appuyer deux fois que le bouton, dès que je veux arrêter l’enregistrement j’appuie à nouveau sur le bouton. J’ouvre l’application Polar Beat et l’activité se synchronise automatiquement, elle va même s’envoyer sur Strava.

Mais attention vous n’êtes pas obligé de démarrer une activité autonome, vous pouvez bien sûr associer ce capteur à votre montre afin de rendre plus fiable les relevés cardiaques.

Deux mots sur l’application Beat, je la trouve bien faite, j’aime la possibilité de visualiser en temps réel la zone cardiaque à laquelle je m’entraîne. De plus, elle se synchronise avec Strava et il même possible qu’elle ajoute un évènement au calendrier. Cela permet de garder une trace de votre dernier entraînement!

En revanche je déplore un manque d’autonomie. Officiellement le capteur est donné pour 5 heures. Dans les faits, c’est difficile à dire. En tout cas, si vous ne l’utilisez pas de plusieurs jours il y a fort à parier que la batterie soit à plat au moment de commencer votre séance de sport. J’aimerais voir dans la prochaine version un témoin de charge, ça serait vraiment pratique. Au moment où la LED clignote en rouge, il vous reste à peine 30 minutes d’autonomie, si au moins il pouvait en rester le double cela permettrait de terminer la majorité des séances sportives.

Conclusion

C’est pour moi un compagnon indispensable pour ceux et celles qui font du sport de manière un peu sérieuse. J’entends par sport, des activités différentes pas seulement le running, car un capteur cardiaque à la montre suffit amplement dans ce cas. Pour les personnes qui ne supportent pas la ceinture cardiaque, je vous recommande vraiment ce brassard, je vous parie que vous ne remettrez pas votre ceinture cardiaque de sitôt.