La nouvelle Kindle Paperwhite est une tuerie

La nouvelle Kindle Paperwhite est une tuerie

J’ai commencé à prendre plaisir à lire, non pas sur des livres, mais une liseuse. À l’époque j’avais acheté une Kobo que je trouvais excellente. J’ai dévoré beaucoup de livres avec cette dernière. Quand j’ai su qu’on pouvait facilement enlever la protection des livres achetés sur Amazon je me suis tourné vers un Kindle. Non pas que j’aime pirater les livres, mais il est impensable pour moi de ne pas pouvoir partager un livre acheté avec ma femme. J’ai pris l’habitude d’enlever la protection de mes livres pour les archiver sur mon NAS.

Mon premier kindle a été la première version Oasis. J’étais fan de ce modèle, il était vendu avec une couverture qui intégrait une batterie.

L’intérêt était de doubler l’autonomie de la bête tout en conservant un poids plume de la liseuse seule.

Une fois la nouvelle version de l’Oasis sortie j’ai été trop tenté de changer. Pourtant malgré une taille d’écran plus importante, la première version de l’Oasis me manquait. Le poids de l’Oasis 1 avec couverture était le même que la version 2 sans.

J’ai revendu cette Oasis pour tenter l’expérience de lire sur un iPad Mini il faut dire que l’arriver de True Tone sur la version 5 m’a vraiment convaincu de franchir le pas. Pourtant mal m’en a pris, j’ai eu beaucoup de mal à me faire à la lecture sur iPad dans la pénombre et j’ai vite regretté mon Kindle pour les séances de lecture extérieures (dans la piscine j’adore 😍).

Pour en revenir à cette version Paperwhite 2018, je la trouve plutôt aboutie. À cela vous rajoutez la couverture en « vrai » cuir et vous pouvez la transporter partout sans crainte de l’abîmer. J’aime tout particulièrement qu’il n’y ait plus de bordure à l’écran. La vitre de l’écran recouvre complètement la liseuse et c’est beaucoup plus simple à nettoyer 🧼.

L’autonomie me semble meilleure que sur l’Oasis sauf quand je suis en 4g. Le contraste est très bon et à moins d’avoir les deux côte à côte on se suffit amplement de la Paperwhite.

Du côté des regrets, le bouton d’allumage est vraiment mal placé en bas à droit, j’ai toujours peur de l’éteindre sans faire exprès.

Le manque d’un mode sans lumière bleue est préjudiciable même si j’utilise la luminosité au minimum.

Pour le reste c’est un compagnon idéal à emporter partout !

Et vous vous lisez sur quoi ?